The Encyclopedia of Saskatchewan

 

Welcome to the Encyclopedia of Saskatchewan. For assistance in exploring this site, please click here.

If you have feedback regarding this entry please fill out our feedback form.

LEBRET

Père Hugonard.
Brian Mlazgar

Village, pop. 203 (2006c), 207 (2001c), situé dans la vallée de la Qu’Appelle, 6 km à l’est de Fort Qu’Appelle. En 1864 l’évêque Alexandre Taché, de St-Boniface, passait par cette vallée à son retout d’Ile-à-la-Crosse ; y voyant la possibilité d’une présence catholique, il y revint l’année suivante et choisit le site de l’actuel Lebret. En 1866 l’abbé Ritchot inaugura la nouvelle mission, l’une des premières de ce qui allait être la Saskatchewan. Elle devint le centre catholique principal pour les Métis et les Autochtones de la région, ainsi qu’une base pour les OBLATS passant par les plaines du sud en direction de Wood Mountain et des Cypress Hills. 1884 vit la fondation d’une école résidentielle financée par le gouvernement et dirigée par le Père Hugonard. En 1886 le Père Louis Lebret, curé de la paroisse, devint le premier maître de poste de la communauté ; bien qu’il n’ait occupé cette position qu’un peu plus de six mois, le bureau de poste et donc la communauté prirent son mom. En 1899, les soeurs de Notre-Dame-des-Missions arrivèrent sur les lieux et commencèrent leur travail ; elles fondèrent le couvent Saint-Gabriel en 1906.

Lebret.
David McLennan

Le 14 octobre 1912, Lebret devint un village. 1925 vit la construction de l’église du Sacré-Coeur, toute en pierre des champs, et en 1929 on érigea les autres points d’intérêt de Lebret : le chemin de Croix et la petite chapelle sur la colline dominant le village. Jusqu’à la fin du vingtième siècle Lebret demeura un centre religieux et éducatif important. Il y avait une école publique en plus de l’école résidentielle et du couvent, et les Oblats établirent le centre de formation théologique du Sacré-Coeur sur la rive sud de Mission Lake. Ce centre ferma ses portes dans les années 1960, le couvent dans les années 1970, et l’école publique en 1980. L’école résidentielle fut cédée à un district scolaire autochtone en octobre 1973, au cours d’une cérémonie présidée par Jean Chrétien, alors ministre des Affaires indiennes. L’école, rebaptisée White Calf College, ferma en 1998. Aujourd’hui, Lebret demeure une communauté pittoresque et tranquille.

Contributor: David McLennan
Translated By: Patrick Douaud

Print Entry
This web site was produced with financial assistance
provided by Western Economic Diversification Canada and the Government of Saskatchewan.
University of Regina Government of Canada Government of Saskatchewan Canadian Plains Research Center
Ce site Web a été conçu grâce à l'aide financière de
Diversification de l'économie de l'Ouest Canada et le gouvernement de la Saskatchewan.